URBANISME

Pour Sèvres

En matière d’urbanisme, nous voulons être créatifs, ambitieux mais aussi pragmatiques. Le projet de transformation du centre-ville proposé par le maire actuel il y a 6 ans n'a pu voir le jour et, selon ses propres projections*, il faudra attendre encore plusieurs années pour le démarrage de son nouveau projet et, en particulier, 2026, pour la rénovation des espaces publics.

LA RÉNOVATION DU CENTRE-VILLE

Nous pensons que cette rénovation est urgente. Aujourd'hui, le centre de Sèvres donne une impression de saleté, de laideur et de manque d'entretien. Les sols sont fracturés, les surfaces verticales couvertes de moisissures, les aménagements détériorés manquent d’unité.
Les Sévriens qui profitent par ailleurs de la beauté du reste de Sèvres, de ses nombreux espaces verts et des panoramas qu'offrent nos coteaux, s'en accommodent. Mais c'est l'image et l'attractivité de Sèvres qui sont en jeu et qui ne peuvent souffrir d'attendre plus longtemps.


Or, il est possible de faire, dès maintenant, du centre-ville un lieu agréable, innovant, qui favorise le vivre ensemble et redonne aux Sévriens la fierté d’appartenir à une ville au passé culturel et historique riche et un présent dynamique, soucieux de l’environnement, tourné vers l’Europe et l’international.
 

Nous proposons d’engager rapidement une réflexion autour des travaux de rénovation des espaces situés entre Grande Rue et avenue de l'Europe. En attente d’un projet de long terme, ils ont cessé d’être entretenus.
 

Il faut rapidement rénover ces espaces par un traitement des sols favorisant l’infiltration des eaux de pluie et introduire des aménagements paysagers homogènes et cohérents. Des zones de fraîcheur devraient être intégrées. Ces rénovations ne couteront que quelques pourcents du projet actuel et seront de toute façon, en grande partie nécessaire, si et quand ce projet verra le jour. En outre, de l'avis d'experts, le manque d'entretien de ces espaces ne fait qu'aggraver, année après année, le coût de leur rénovation.
 

Chaque petite place devrait avoir sa propre identité, une évocation du passé culturel et historique de Sèvres ainsi que de son actualité. Ensemble, elles constitueraient alors une sorte de parcours interactif du patrimoine : des bornes avec des QR Codes pourraient renvoyer vers des textes, des images, des vidéos...

La céramique et le bleu de Sèvres qui font la renommée mondiale de notre ville y sont totalement absents aujourd'hui. Il faudra les utiliser.

Des rénovations intelligentes redonneraient un attrait touristique à notre ville. A l’heure actuelle le tourisme ne concerne que la Manufacture de Sèvres et son musée de la céramique. La plupart des visiteurs viennent par le métro ou le T2 et repartent sans avoir visité la ville. La nouvelle Cité des métiers d’arts et du Design va générer une affluence plus grande encore. Il faut absolument que Sèvres en tire les bénéfices. Demain, avec un centre-ville embelli, mettant en valeur nos arts et notre patrimoine, nous pouvons espérer attirer les touristes dans Sèvres. Cela bénéficiera à tous les Sévriens, permettant aux commerces de se développer et à la ville d’accroitre ses recettes.

La rénovation des espaces publics du centre-ville doit s'étendre aux espaces limitrophes aujourd'hui sales, peu ou mal entretenus et manquant de cohérence. Nous proposons leur rénovation progressive avec la même logique d'unité de traitement et d'identification liée à l'histoire et au patrimoine de Sèvres. Voici comment pourrait s'articuler une rénovation du centre de Sèvres :

Capture d’écran 2020-03-12 à 22.54.55.pn

1 / Située à une entrée du marché, il faut faire revivre la place de l’Eglise en l’aménageant, la revégétalisant et capitalisant sur ses commerces. Cette place centrale est idéale pour devenir un lieu de rendez-vous. Le parvis devant le commissariat doit servir d’accès technique au marché et le parking doit être rénové.

 

2 / La place du 11 novembre, où se trouve le kiosque à journaux, devrait être entièrement redessinée, isolée de la descente de la rue de Ville d’Avray par des plantations et les locaux du Carrefour Bio, propriété de la ville, devraient être affectés à une nouvelle destination (espace de co-working, café/restaurant, ...).

3 / Il faut végétaliser et réaménager la place Gabriel Péri.

 

4 / Au 168 Grande Rue, quartier Danton-Montespan, il faut rénover cette place et proposer une terrasse pour le restaurant.

 

5 /Pourquoi ne pas oeuvrer pour l’ouverture d’un lieu de restauration à la gare de Sèvres Rive Gauche.

AILLEURS
 

De façon générale, les Sévriens devraient être consultés régulièrement sur les améliorations nécessaires de leur propre territoire et, de toute façon, avant toute transformation qui les concerne pour ne pas être mis devant le fait accompli : tel aménagement, tel changement de sens, telle transformation du stationnement, ...
 

La municipalité doit prêter une attention particulière et peser de tout son poids pour la rénovation des aménagements autour de logements sociaux comme ceux de Danton-Montespan.

 

* Selon les informations diffusées sur le site de la mairie concernant la Rénovation du centre-ville.