QUI SOMMES-NOUS ?

Denis MORON

 

Denis Moron a 63 ans. Il est installé à Sèvres depuis 20 ans, père de 4 enfants dont 2 sont encore scolarisés à Sèvres.

Diplômé d’ESCP Europe et d’une licence de Mathématiques,  il est gérant de sociétés dans l’informatique et l’investissement responsable.

Il a passé 10 ans à l’étranger principalement en Angleterre, aux Etats-Unis et au Brésil où il a lancé en 2008 une activité de remise en culture de terres dégradées.

Membre du Conseil d’Administration d'une association sévrienne d'accueil d'enfants défavorisés, il est également délégué de promotion de ESCP Europe Alumni, délégué de parents d’élèves et représentant à Sèvres de l’association Cantine Sans Plastique.

Il parle plusieurs langues couramment, s’intéresse à l’écologie, au numérique, chante et joue de la guitare, pratique la photo.

« Installé à Sèvres depuis plus de 20 ans, je suis frappé de voir à quel point, rien, ou presque, ne change à Sèvres, alors que la ville est dotée d’une situation exceptionnelle entre forêts et berges de Seine, d'une renommée internationale et de moyens importants.

Je souhaite dynamiser la ville, lui redonner une attractivité, économique, artistique et touristique, qu'elle n'aurait jamais du perdre, tout en la préparant aux défis climatiques et sociaux de notre siècle. Je veux redonner la parole aux Sévriens, tous les Sévriens, quel que soit leur âge ou leur condition. Comme nous l'avons fait en préparant cette campagne, je souhaite les associer aux décisions qui vont permettre cette transformation, leur redonner fierté et joie de vivre à Sèvres. »

Marianne CINDRIC

 

Marianne a 56 ans, elle est sévrienne depuis 2005. 

Directrice du développement des compétences dans un grand groupe, elle a deux enfants qui ont suivi leur scolarité aux SIS, collège et lycée.

 

À Sèvres, elle est impliquée auprès du conseil d’administration des SIS, une association de quartier et du Relais Sévrien.

 

« Je souhaite participer à la création d'une politique locale donnant l’expression à chacun sur les décisions communales et  insuffler une dynamique inclusive pour l’insertion à l’emploi et le handicap.»

Pascal JENTSCH

 

À 48 ans, Pascal est marié et un père présent pour ses 3 enfants (des jumeaux de 17 ans et un dernier de 12), tous scolarisés en Sections Internationales de Sèvres. De nationalité allemande, il s’est installé à Sèvres en 2007 pour pouvoir profiter des excellentes écoles de la commune ainsi que de sa qualité de vie aux portes de la capitale française. 

 

Diplômé de la FU Berlin, de Sciences Po Paris et d‘un programme "Executive“ de HEC Paris, Pascal dirige une agence de conseil en RP européennes & de Coaching d‘organisation internationale. 

 

Ayant passé plusieurs années à Berlin et Bruxelles, Pascal est un Européen convaincu, parle plusieurs langues et s‘intéresse aux questions liées à la ville de demain, aux solidarités et au fonctionnement des organisations au sens large. Il a été membre du CA des SIS pendant plusieurs années et continue en tant que bénévole à faire rayonner cette institution sévrienne. Dans son temps libre, Pascal jardine et voyage. 

« À Sèvres depuis plus de 10 ans, j’y apprécie la qualité de vie aux portes de Paris et la grande communauté internationale installée dans la commune. En revanche, les atouts pédagogiques, artisanaux et historiques de la ville ne sont pas suffisamment mis en valeur et la ville peine à s‘embellir, à prendre sa place face au Grand Paris qui avance. Je souhaite changer cela. »

Marie Agnès GALLAIS

 

Marie-Agnès a 54 ans, s’est installée à Sèvres en 1994 et y a élevé ses deux enfants de 22 et 24 ans. Elle profite des qualités de la vie sévrienne, y pratique le yoga, profite de sa vie culturelle et soutient fidèlement ses commerces.

Diplômée de Sciences-Po Paris, Marie-Agnès est Directrice Générale d’un Cabinet de conseil indépendant accompagnant de nombreux grands groupes sur des sujets très stratégiques, et en particulier leurs publications annuelles.

 

Elue depuis 2014, Marie-Agnès a été Maire adjointe à la Culture et au Patrimoine et Présidente du SEL jusqu’en septembre 2017. Depuis cette date, elle est une conseillère municipale très attachée à défendre ses idées et en particulier la protection de patrimoine sévrien, et reverse ses indemnités d’élue à l’association « Les Enfants animateurs » de Sèvres.

« À Sèvres depuis 26 ans, j’aime ma ville ! Je suis très attachée à sa qualité de vie, ses espaces verts, son ouverture, sa taille humaine et les nombreuses connexions que j’y ai tissées avec des personnes de tous horizons. Mondialement connue pour sa porcelaine, notre ville a un devoir d’exemplarité. Je déplore pourtant la dégradation de son centre-ville, sa saleté, l’érosion de son identité et la dissolution de son patrimoine. Convaincue que l’esthétique urbaine contribue au bien être de chacun, j’aimerais apporter ma contribution à la rénovation d’un centre-ville multipliant les lieux de convivialité et non polarisé sur une grande place ouverte et impersonnelle. Sèvres est belle par ses chemins, ses escaliers, ses recoins : travaillons le projet de son centre-ville dans cet esprit, à sa dimension, en respectant son caractère et son histoire. »

Aliou DIA

 

Aliou a 38 ans, il est sévrien depuis 2014.

Marié, père de 2 enfants scolarisés à Sèvres, il est né en Mauritanie, d’une mère mauritanienne et d’un père sénégalais. Il est arrivé en France en 2003 suite à l’obtention d’une bourse du gouvernement français pour poursuivre des études d’ingénieur en business intelligence.

Certifié sur la science des données à l’école Polytechnique, Aliou occupe le poste de Business Intelligence & Data Science Manager dans une grande entreprise française de high tech. 

Membre d’une association d’aide au développement implantée en France, Aliou co-organise tous les deux ans des journées traitant les problématiques liées au développement durable en Mauritanie.

Gabrielle GEOFFROY

 

Gabrielle a 50 ans et est d'origine guadeloupéenne. 

Divorcée et mère de 4 enfants, elle est maintenant Sévrienne depuis 30 ans.

"La vie est faite de rencontres qui m’ont amenée à m’investir dans des postes qui, loin de mes études de comptable, mettaient l'accent sur la communication, la vente, l’écoute, le conseil, l’empathie... 

Je suis depuis plus de 10 ans responsable du circuit moto d’un groupe national numéro 1 de la formation et post formation 2 roues. Ce qui a fait de moi une motarde !

J’ai aussi la chance d’apporter bénévolement du soutien à des personnes en difficulté, afin de soulager leur quotidien."

Jean-François PACE

Installé à Sèvres depuis bientôt 30 ans, Jean-François est chef d’entreprise et père de 3 enfants.

 

"J’apprécie Sèvres pour son calme, sa situation et sa verdure, comme vous sûrement.

J’apprécie aussi les sévriens qui m’entourent pour leur dynamisme et leur spontanéité.

 

Au cours de toutes ces années, j’ai vu notre ville rester à l’arrêt alors que nos voisins décollaient : Issy et Boulogne d’abord, Meudon ensuite. 

En 2014 lassé d’entendre le discours habituel, j’ai décidé de soutenir le maire sortant, sans parti à l’époque contre son prédécesseur, pour faire changer les choses. Nous étions une liste d’intérêt local sans parti sans soutien des ténors politiques. Les sévriens ont créé la surprise et nous ont élu parce qu’ils voulaient aussi du changement.

 

Aujourd’hui, je m’engage à nouveau sur une liste de citoyens sévriens qui veulent reprendre leur destin en main et remettre la ville en route, sans arrière-pensées politiques, sans vues sur d’autres responsabilités.

 

Pour Sèvres est une liste avec une énergie incroyable et totalement tournée vers les sévriens pour les associer aux décisions.
Cette fois nous avons notre volonté, notre sens de l’écoute pour gagner, mais nous avons l’expérience : plusieurs anciens élus ont rejoint la liste et apportent leur expertise et leurs compétences."

 Clairline PITRE

Âgée de 23 ans et Sévrienne depuis bientôt 1 an, Clairline a passé son enfance en Haute-Savoie. 

Diplômée  d'un master en Ingénierie de la Création Multimédia et Direction Artistique de Projets à Nice et d’une licence en Sciences de l’Information et de la Communication spécialisée Arts et Hypermédias effectué à Annecy, Clairline s'est passionnée pour le dessin et la peinture numérique. 

Soucieuse de l’impact des réseaux sociaux sur les jeunes, notamment au travers de la pression sociale, des filtres et des challenges, elle a écrit en 2018 un mémoire sur les représentations mentales et sociales des corps féminins sur Instagram et Snapchat au sein de la génération Y.

Clairline s’est toujours impliquée dans le monde associatif. Simple adhérente ou membre active, elle fût responsable communication pendant 4 ans dans des associations étudiantes. Son implication lui a permis d’améliorer la cohésion des étudiant(e)s et de mettre en place des actions d'animation, de sensibilisation et d'amélioration de leur qualité de vie. 

Michel JIAUME

 

Michel Jiaume est installé à Sèvres depuis 22 ans. 

 

Conseiller Municipal Délégué et Conseiller Territorial de Grand Paris Seine-Ouest , aujourd’hui retraité, il a occupé pendant 25 ans des postes de direction marketing-communication de marques prestigieuses dans le secteur automobile, avant de créer sa propre société de conseil en communication.

 

En parallèle, il a œuvré dès 1980 dans le domaine de la sécurité routière en lançant les premières opérations de sensibilisation des automobilistes sur les aires d’autoroutes, en partenariat avec de grandes entreprises et en association avec les forces de l’ordre et les Sapeurs Pompiers.

 

En 2000-2001, il a été appelé à la Direction de la Sécurité Routière du ministère de l’Équipement et des Transports afin de réorganiser l’ensemble de la communication nationale.

 

Depuis 2014 à la mairie de Sèvres, il était en charge des questions de Sécurité Stationnement Circulation Déplacements doux. C’est lui en particulier qui a favorisé le développement du Vélo à Assistance Électrique.

« J’aime Sèvres particulièrement, son environnement verdoyant dans lequel je peux m’adonner à ma passion pour le vélo tout en bénéficiant de la proximité de Paris.

Je regrette que les projets d’abris vélos sécurisés ainsi que les trajets cyclistes que j’ai présentés au maire pendant mon mandat n’aient pu voir le jour en six ans. »

Nadine GAUTHIER

Nadine GAUTHIER a 50 ans, sévrienne depuis 1999, mariée et mère de 2 filles scolarisées à Sèvres au collège et lycée.

Diplômée en option finance à l'ESC de La Rochelle, et après plus de 20 ans comme Credit Manager, elle a décidé de sauter le pas de l’entrepreneuriat ; elle accompagne aujourd’hui les TPE et PME en croissance dans la structuration de leurs organisations comptables et financières.

Membre du Conseil d’Administration d'une association sévrienne d'accueil d'enfants défavorisés et bénévole en soutien scolaire, elle est très concernée par l’écologie, cultive son potager et a même adopté 2 poules !

Grande lectrice et amatrice de travaux d’aiguilles, elle pratique également la course à pieds.

Laurent MAUBOUSSIN

Laurent a 55 ans. Il est installé à Sèvres depuis 20 ans et père de 3 enfants (Charles, Tom et Alexandre) dont 2 ont étudié à Sèvres…, Alexandre a 8 mois.

Génie climatique et calorifique, il est gérant de sociétés depuis plus de 20 ans. Il dirige un bureau d’études technique bâtiment ainsi qu’un centre de formation spécialisé dans les risques liés aux activités du bâtiment.

« Installé à Sèvres depuis plus de 20 ans, je constate que peu de choses ont changé. Nous sommes situés idéalement et rien n’est fait pour que les sévriens restent à Sèvres. Nous manquons de commerces, d’entreprises et beaucoup de familles Sévriennes ont quitté la ville à cause d’un PLU trop restrictif.

Je souhaite que nos enfants puissent rester à Sèvres, que nous puissions améliorer tous ensemble notre cadre de vie et ainsi profiter de cette belle ville ».

Marie-France Lilly

Marie-France habite Sèvres depuis 40 ans Elle y a élevé ses 3 filles et a maintenant 10 petits-enfants. Elle est Diplômée d’une Maîtrise de Lettres Moderne à la Sorbonne

Pendant 10 ans, elle a tenu une boutique d’Arts de la Table « La Maison Mauve » , située Grande Rue. Puis, complétant sa formation par un diplôme de conseillère E. S.F, elle est devenue chargée d’action sociale auprès du DG du Groupe Logement Français. A ce poste, elle s’occupa des aspects sociaux, de santé et de sécurité des salariés.

A sa retraite, elle s’engage comme bibliothécaire bénévole dans l’association Culture et Bibliothèque pour Tous à l’hôpital du Val de Grace puis à Vaucresson. 

En 2014, elle est élue conseillère municipale avec deux délégations puis devient adjointe au maire en septembre 2017 en charge des personnes âgées puis du logement social.

Elle crée l’Espace Seniors pour remplacer le CLIC, structure intercommunale de coordination gérontologique. 

Forte de son expérience professionnelle au Logement Français, elle renforce les relations de la mairie avec les bailleurs sociaux augmentant significativement le nombre de logements sociaux à Sèvres et le nombre d’attributions de logements pour les Sévriens.

Elle met en place les « logements passerelle » qui permettent de dépanner des familles en grande difficulté et dont la situation ne permet pas d’accéder au logement social classique.

« En 2014, convaincue qu’il fallait faire plus pour le développement de Sèvres, ses commerces et ses transports, je m’étais présentée sur la liste de Grégoire de La Roncière, sur la base d’un projet intéressant que nous avions imaginé en 100 mesures. Mais, en dépit d’une équipe motivée, le nouveau maire, enclin à différer les décisions, n’a mené à bout qu’une petite partie de ces mesures. Six ans plus tard, la situation de Sèvres n’a guère évolué. Sans me décourager et toujours investie pour ma ville, j’ai rejoint la liste « Pour Sèvres ». Cette équipe fait preuve d’un dynamisme et d’une énergie incroyables. Je suis enthousiasmée par sa capacité à se saisir des problèmes avec une approche différente et des méthodes nettement plus démocratiques ». 

Pierre-Yves LE MAOUT

Pierre-Yves a 66 ans, il a 4 enfants et 8 petits-enfants.

Diplômé d'HEC, il est actuellement chef d'entreprise d'une PME de 66 salariés.

Ses centres d'intérêts sont l'Histoire, la peinture, les voyages, les langues étrangères, le sport, l'économie et la sociologie.

 

"Notre démocratie est fragile. L’engagement et la vigilance des citoyens, la bienveillance et le dialogue sont nécessaires pour que notre démocratie résiste aux enjeux de notre monde, notamment de développement durable. Sèvres est une ville relativement privilégiée, très européenne. Nous pouvons en faire un exemple d’engagement citoyen ouvert sur le monde."

Carine TAMI

Carine Tami a 44 ans. Elle est installée à Sèvres depuis 17 ans, mère de 2 enfants scolarisés à Sèvres.

Diplômée en Histoire et Marketing & Communication, elle occupe des fonctions de direction générale dans un institut d’études de marché et d’opinion. 
Elle est également enseignante à Sciences Po Paris.

​Profondément attachée au bien vivre ensemble, elle porte de fortes valeurs humanistes et milite pour une société plus juste, plus égalitaire dans laquelle chacun puisse trouver et avoir sa place. 

Mère d’adolescents, elle est particulièrement sensible à la question de la jeunesse, des discriminations, de l’égalité des chances et bien sur de l’écologie. 

" Faire que notre ville soit une source de richesse et d’épanouissement pour nos jeunes. Transmettre, les aider à trouver leur place dans cette société de plus en plus difficile qu’est la nôtre. Leur donner une autre vision plus vertueuse de la politique, vraiment au service des citoyens pour un meilleur vivre ensemble. Tels sont mes projets pour la ville de Sèvres." 

Erwann LE BIHAN

 

Erwann a 38 ans, il est Sévrien depuis 5 ans.

Diplômé du groupe INSEEC, il est aussi titulaire d’un Master management des assurances de l’ENASS  (École Nationale des Assurances) et suit un cursus pour devenir actuaire certifié.

 

Depuis 10 ans dans un groupe mutualiste d’assurances , il est actuellement chargé d’études statistiques.

Expert en économie et développement commercial à l’international, il est passionné par la plongée sous-marine et le snowboard.

Muriel OLLAGNIER

Muriel a 26 ans et est sévrienne depuis sa naissance.

Titulaire d’un baccalauréat Économique et Social, elle a ensuite obtenu un BTS comptabilité et gestion des organisations.

Depuis deux ans, elle travaille comme comptable dans une agence de voyages.

Elle est passionnée par le sport : le football avant tout, mais également le tennis, le golf et les sports automobiles.

Photographe lorsqu'elle arrive à trouver le temps, elle adore voyager.

" Je souhaite maintenant m’engager pour ma ville, la faire évoluer et j'aimerais qu'on le fasse ensemble. "

Thomas ANGLÈS D'AURIAC

Thomas a 53 ans, il est marié et père de 4 enfants. Avec sa famille, il a déménagé 8 fois dans 6 communes différentes des Hauts de Seine avant de poser définitivement ses cartons sur le fleuve, à Sèvres depuis 1 an.

 

Titulaire d'une maîtrise de droit et de sciences politiques et diplômé d'une école de commerce, il a créé un cabinet de conseil en RH il y a 20 ans et travaille avec un grand nombre de groupes internationaux. Ce compagnonnage avec les entreprises l'a rendu particulièrement sensible aux problématiques qui touchent le monde du travail aujourd'hui. Thomas est aussi très engagé auprès des personnes en grande fragilité ; depuis plus de 10 ans, il "maraude" plusieurs fois par mois dans les communes du 92.

Liliane KAMAR

 

Liliane Kamar a 65 ans. Elle est sévrienne depuis 35 ans et a eu 4 enfants scolarisés à Sèvres de la maternelle jusqu'au lycée.

Chef d'entreprise en artisanat d'art et musique, elle est membre élu de la CMA 92 (Chambre des Métiers et de l'Artisanat) .

Conseillère municipale depuis 2014, elle possède des compétences pédagogiques et analytiques.

Elle aime la photo, le jardinage, les langues.

 

« J'aimerais redonner à Sèvres sa valeur universelle, historique et contemporaine et contribuer à son évolution pour que chaque Sévrien se sente concerné par sa ville : que de spectateur il devienne acteur.»

Maxime PERPÈRE

 

Âgé de 26 ans et domicilié à Sèvres depuis près d’un an, Maxime a grandit dans le sud est et le sud ouest de la France. 

Diplômée d'un master en Ingénierie de la Création Multimédia et Direction Artistique de Projets à Nice et d’une licence en Sciences de l’Information et de la Communication, il s’est rapidement spécialisé dans la réalisation audiovisuelle, notamment à destination d’entreprises ou d’artistes.  

Ayant mît un pied dans le milieu artistique dès son plus jeune âge en tant que musicien, puis s’étant découvert une passion pour le cinéma au cours de son cursus d’études supérieures, Maxime a rédigé son mémoire de fin d’études sur la dystopie et son évolution dans le monde du cinéma à travers le temps, s’appuyant notamment sur le génie de Charlie Brooker et de son travail pour sa série « Black Mirror ». 

 

Aujourd’hui, il se tourne vers les sciences de l’information et de la communication en travaillant l’image et en s’intéressant à ses effets sur l’inconscient et la sensibilité du spectateur. 

« Si le travail de l’image me passionne, c’est aussi parce que le son la sublime, et que l’union entre les deux crée un cocktail à la fois remarquable et mémorable. » 

 

Maxime a créé et leadé de nombreux projets avec engouement : groupes de musique, clips vidéos, vidéos corporates, courts métrages etc; Et c’est avec grand intérêt qu’il se lance dans tout type de nouveaux projets qu’il conçoit comme des challenges intrigants et palpitants ! 

 

« Découvrant le monde de la politique, j’aimerais consacrer ma créativité, mon savoir faire et mon aisance relationnelle au service de la ville de Sèvres et relever de nouveaux défis ! »

Nathalie PASQUIER

Nathalie a 55 ans. Elle a deux enfants scolarisés à Sèvres où elle habite depuis 10 ans.

Elle a occupé pendant 20 ans des postes de responsabilité commerciale dans le secteur de l’informatique. 

Suite à un accident, reconnue RQTH, elle a dû se reconvertir dans l’aide à la personne.

 

«J’habite à Danton depuis 10 ans. Divorcée, mes 2 enfants sont avec moi une semaine sur 2. Quelque chose ne va pas dans l’attribution des logements sociaux à Sèvres. Nous avons été logés dans un T2 pendant 10 ans, moi dormant dans la salle de séjour et eux se partageant la seule chambre. J’ai dû me battre pendant des années pour pouvoir être relogée dans un appartement plus grand. J’ai obtenue satisfaction il y a seulement quelques mois, ma fille ayant maintenant 17 ans et mon fils 15 ! »

Imed BEN HADJ ALI

Marié et père de 2 enfants, Imed à 50 ans.

Sévrien depuis 2011, il est parent dirigeant dans le club de football de Sèvres. Passionné d’Histoire, de voyage et de sport, Imed est cadre dans l’Hôtellerie et le Tourisme.

" J’aimerais que Sèvres soit  plus dynamique, plus connue et reconnue pour ses atouts que nous ne mettons pas assez en avant.

Entre Paris et Versailles, Sèvres est au centre de la première et plus importante région touristique. Elle a de véritables atouts à faire valoir. Et pourtant, les franciliens et les touristes y passent sans s’y arrêter."

Daniela PETRE

Daniela a 39 ans. Elle est installée à Sèvres depuis 10 ans, mariée et maman d'un garçon scolarisé à Sèvres.

Née en Roumanie, elle est arrivée en France en 2002, via une bourse ERASMUS. Avec un Bac+5 en droit, elle occupe un poste dans le domaine social. 

Elle est membre de l Association Sahaja Yoga depuis 19 ans.

« Nous vivons dans un monde changeant, fuyant, où le lien social se délite. Mon engagement pour le bien-être de chacun est le moteur de ma propre vie. Je veux le mettre au service des Sévriens. »

Charles MAUBOUSSIN

Sévrien depuis 18 ans, Charles est diplômé d’un baccalauréat télécoms et réseaux. Co-fondateur d’une web radio, il a été RSSI (Responsable de la Sécurité des Systèmes d'Informations) de la Tour First et est titulaire de 5 certifications Cisco CCNA (Certification Cisco Net Academy).

Enquêteur cyber-malveillance et créateur de contenus numériques, il est aussi entrepreneur dans le domaine informatique et de la cyber sécurité.

 

Son engagement sur cette liste traduit sa volonté de faire bénéficier au plus grand nombre de son expertise et de son expérience pour accompagner Sèvres vers la transition numérique. Il souhaite ainsi faire de notre ville un véritable pôle d’excellence dans le domaine informatique reconnu sur l’ensemble du territoire francilien.

 

Il souhaite ainsi partager sa passion et ses compétences au niveau municipal.

Béatrice DOCCO

Originaire du Nord de la France, Béatrice est sévrienne depuis 20 ans. Âgée de 52 ans, elle a débuté sa carrière dans le milieu scolaire et a participé à la vie de nombreuses familles sévriennes en étant nourrice des plus petits.

Bien connue des sévriennes, des sévriens et de nos commerçants locaux, ancienne aide-soignante en maison de retraite, Béatrice est actuellement auxiliaire de vie auprès de personnes âgées et passionnée par son métier.

 

Elle a récemment décidé de s’investir encore plus pour Sèvres et nous fait ainsi bénéficier de son expertise sur les seniors et leurs besoins. 

Baptiste RANJARD

Marié et père de 3 enfants, Baptiste est Sévrien depuis 2014.

Analyste financier, il est passionné de sports outdoor.

 

"Sèvres offre un cadre de vie exceptionnel à proximité de Paris avec un équilibre entre espace, verdure, et mixité sociale. Je souhaite m’engager pour protéger et développer ces qualités.  Il nous faut aussi rapidement nous doter centre-ville plus convivial qui bénéficiera à tous les Sévriens."

Maxence WATTINNE

Étudiant en droit public et âgé de 22 ans, Maxence habite Sèvres depuis sa naissance. 

Il est très attaché à sa ville et a décidé de s'engager pour elle, convaincue de la qualité et de la pertinence du projet porté par Denis Moron et la liste "Pour Sèvres". 

 

"Sèvres est une ville qui m'a beaucoup donné, et aujourd'hui, je souhaite lui rendre ! Je pense que beaucoup de choses sont possibles pour améliorer notre cadre de vie. Centre-ville, transport, environnement, lieux de vie... les sujets ne manquent pas. Cela tombe bien, je suis convaincu que la liste "Pour Sèvres" est la mieux qualifiée pour relever ces défis et proposer un projet positif pour la ville."

 

Laurent CHETRIT

Sévrien depuis 1996, Laurent, âgé de 63 ans est Attaché de Presse dans un grand Bureau de Mode Parisien.

Après une carrière dans le Sport Automobile, F1, Endurance, puis dans les grands événements sportifs, Rolland Garos, 24 Heures du Mans, Coupe du Monde de Football France 98, il fonde une famille et choisit la douceur et le calme Sevrien pour s’installer.

Il aime son quartier des Bruyères et a milité pour le Vivre Ensemble en tant que Co-Président de l’association Dialogue Juifs-Chrétiens Musulmans durant dix ans. Il est Citoyen d’Honneur de la Ville de Sèvres.

 

Aouataf TEMAGOULTE

Âgée de 45 ans, et Sévrienne depuis 2011, Aouataf est mariée et mère de 2 enfants.

Après avoir travaillée 18 ans dans le conseil en entreprise, elle est maintenant Directrice Communication et évènementiel dans une société du CAC40.

 

"J’aime Sèvres et je suis heureuse de vivre en famille dans cette belle ville. Je me suis engagée POUR SÈVRES, car depuis maintenant 9 ans je vois la ville péricliter. 

Je passe mes week-ends avec mes enfants  en dehors de Sèvres car il y a très peu d'activités adaptés à Sèvres pour les jeunes et très peu de lieux  conviviaux où se retrouver. Nos jeunes désertent la ville et y passent le moins de temps possible. Je regrette ce manque de dynamisme et je souhaite que cela change pour mieux vivre à Sèvres  !

La ville a besoin de changement en profondeur et d’une nouvelle dynamique tournée vers les Sévriens."

 

Jean Lucien SELIGMANN

Jean-Lucien Seligmann a 73 ans. Il a deux enfants et trois petits-enfants. Il est né et a toujours vécu à Sèvres.

Ingénieur Agronome de formation, spécialisé, avant l’heure, en écologie appliquée, il a participé très tôt à des activités d’aménagement du territoire et d’études d’impact. Il a fait carrière dans une grande entreprise de l’aéronautique, puis dans une société de distribution d’eau. Il connait bien les collectivités locales et les marchés publics.

 Devenu Business Angel, il met désormais son expérience et son savoir-faire au service de start-ups.

« Sèvres est une ville agréable mais elle manque de dynamisme économique. La ville ne fait pas assez pour pérenniser ses commerces, développer le tourisme  et l’emploi. Elle ne doit pas non plus sacrifier les budgets des associations, de la petite enfance, de l’école laïque, et des services au profit de projets de prestige discutables.

C’est pourquoi je me suis engagé Pour Sèvres et son projet de redynamisation de notre ville. Pionnier en écologie dès les années 1970  j’apprécie aussi sa forte connotation écologique. »

Sylvaine RIDINGS

Sylvaine a 74 ans. Elle s’est installée à Sèvres en 1977, elle y a élevé ses trois enfants (primaire collège et lycée) et a 3 petits enfants dont un vit à Sèvres.

 

Après des études de Sciences-Economiques puis de Lettres et Civilisations Étrangères (anglais), elle s’est pleinement investie comme responsable d’association de parents d’élèves. La lutte contre l’échec scolaire et les orientations vers des filières non désirées a été un de ses combats.

Parallèlement à cette activité, elle a accompagné des familles monoparentales (emploi, logement, soutien scolaire).

Ayant enseigné aux USA et vécu plus de 10ans à Oslo, Norvège, elle a pu comparer les différents systèmes scolaires et observé combien une approche plus positive en éducation œuvre en faveur d’une meilleure estime de soi de l’enfant, gage d’une plus grande réussite scolaire et professionnelle contribuant à la réduction des inégalités sociales.

 

« Européenne convaincue, je me suis engagée pour accompagner la liste qui me paraît la plus apte à redynamiser Sèvres tout en apportant plus de solidarité pour les moins favorisés. J’aime ma ville et souhaite que son patrimoine architectural exceptionnel soit beaucoup mieux mis en valeur ».

Virginie VEILLARD

Virginie a 53 ans. Elle est mariée, mère de 4 enfants et habite à Sèvres depuis un an.

 

Professionnelle de la communication depuis 25 ans dans le secteur de l'assurance, elle a choisi il y a 6 ans de travailler pour l'Economie Sociale et Solidaire. Titulaire d'un DEA de Sciences politique et d'un Master en Business Management de l'ESS, elle est convaincue que les modèles alternatifs de développement économique inventés par les porteurs de projet solidaires sont en train de changer positivement les sociétés.

 

Administratrice d'une association centenaire qui accueille des personnes handicapées psychiques, Virginie accompagne depuis un an, le développement d'initiatives solidaires dans les Hauts de Seine.

Wilfried Devaux

Âgé de 28 ans, Wilfried est Sévrien depuis 14 ans.

 

Consultant SAP, il est diplômé d’un double master en Ingénierie informatique et management commercial. 

 

Il a effectué ses études aux Sections internationales de Sèvres (collège et lycée) où il a obtenu les 3 certificats de Cambridge : First, Advanced et Proficiency. Il a ensuite poursuivi sa licence de science économique à l'université de Versailles Saint Quentin et en Allemagne, puis son double master à Paris.

 

"Aujourd'hui, je souhaite m'engager pour faire de Sèvres une ville dynamique, conviviale et internationale."

Abonnez-vous à notre site
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Twitter Icon
  • Gris Icône YouTube

©2020 Pour Sèvres / Tous droits réservés